Calculer la rentabilité d’un investissement locatif

Améliorez votre rendement locatif en apprenant à calculer le taux de rentabilité de votre investissement locatif immobilier.

 

La rentabilité locative, définition !

La rentabilité locative correspond au rendement de l’investissement immobilier constitué essentiellement par les loyers perçus. A la différence de l’achat d’un bien pour se loger, l’achat locatif doit se décider en considération d'une rentabilité moins long-termiste. Comme tout investisseur, un propriétaire bailleur souhaite réaliser un placement intéressant. On assimile le loyer aux intérêts perçus en contrepartie d'une somme d’argent investie. La rentabilité escomptée permet aussi à un particulier de déterminer le bon moment pour acheter un bien plutôt que de continuer à louer.

Peut-on réaliser un investissement locatif si la rentabilité est faible ? oui un propriétaire peut désirer se constituer un patrimoine d’avenir ! Investir dans la pierre n’est jamais perdu mais il est important de savoir calculer la performance financière de son investissement locatif.

Calculer le taux de rentabilité de votre investissement immobilier : rentabilité brute et nette

La rentabilité locative peut être calculée brute ou nette de charges (plus proche de la réalité) mais comme tout placement financier, le rendement est calculé annuellement. Pour calculer la rentabilité locative annuelle il suffit de faire le rapport entre les frais occasionnés par la possession du bien (prix et frais d’achat et les revenus de la location (loyers annuels).

Rentabilité locative brute

Revenus des loyers moins prix d’achat du bien immobilier (appartements, maisons, place de parking,…) : 1 000€ de loyer mensuel X 12 mois = 12 000€ Prix d’achat du bien (frais d’agence et frais de notaires compris ) = 380 000€ = (12 000€ / 380 000€) X 100 = 3,16 % de rentabilité locative brute

*La rentabilité brute à Paris est en moyenne de 4%

Rentabilité locative nette de charges

La rentabilité nette correspond à la rentabilité brute en soustrayant aux revenus la globalité des frais liés à l’achat, l’entretien et la location du bien immobilier.

  • Frais liés à l’emprunt
  • Intérêts de l’emprunt
  • Taxes et impôts
  • Assurances
  • Intervention des artisans
  • Vacances locatives (logement vide)
  • Frais liés à l’ameublement (logement meublé)

Bien qu' inférieure à la rentabilité locative brute, la rentabilité nette correspond au gain réellement perçu par le propriétaire bailleur. En France, la rentabilité nette varie entre 2,4 et 7,2% en fonction du type de bien et de la zone géographique du bien immobilier en location. Connaitre la rentabilité d'un bien immobilier est un élément important et pouvoir suivre la performance de cette rentabilité au fil de l'eau est devenu une nécessité. Grâce à Sheltin nous vous indiquons en temps réel et rétroactivement la rendement locatif locative de votre bien enregistré sur la plateforme.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *