Le rendement locatif

Il n'est jamais facile de calculer le rendement net ou brut  d'un investissement locatif immobilier.

Pour déterminer si votre investissement immobilier vaut véritablement le coup, il est essentiel d’effectuer un petit calcul avec ce que l’on appelle la rentabilité locative. Cela s’effectue en fonction du prix de l’investissement et du loyer que votre ou vos locataires paient chaque mois.

Ce calcul indique précisément s’il est bon d’acheter un bien immobilier comme un appartement en vue d’une location ou juste pour savoir s’il est rentable de le conserver en tant que placement immobilier en prenant en compte ses performances. Comme les loyers et les tarifs d’un bien immobilier varient d’une ville à une autre, le rendement locatif peut aussi varier.

Qu’est-ce le rendement locatif ?

Pour connaître les intérêts d’un placement, il est important de déterminer le taux de rentabilité annuel dudit placement, c’est-à-dire que vous devez savoir combien d’argent votre investissement va vous rapporter sur une année en fonction de l’argent investi initialement après la déduction de frais, des impôts et autres taxes.

Pour l’investissement immobilier locatif, cela concerne tous les loyers hors charges qui sont perçus et qui vont générer des revenus.

En comparant ainsi la somme de tous ces loyers bruts au prix de votre achat, vous allez obtenir un taux de rentabilité locative brute.

Une fois obtenu ce rendement brut, vous devez soustraire les charges supportées par le logement comme les frais d’assurance, frais de gestion, frais de financement éventuels, etc. mais aussi les impôts et les prélèvements sociaux.

Vous obtiendrez alors un taux de rentabilité nette du bien immobilier.

Différence entre rentabilité nette et rentabilité brute

Dans le monde de l’immobilier, la rentabilité nette est beaucoup moins importante que la rentabilité brute.

Pour bien prendre en compte votre calcul de rendement locatif, il est nécessaire de savoir et d’identifier :

  • Le montant de l’apport personnel
  • Le prix de votre bien immobilier
  • Le loyer espéré
  • Les frais d’achat
  • Les mensualités du prêt immobilier.

En ce qui concerne la rentabilité brute, elle se calcule par rapport au prix d’acquisition du bien et prend en considération uniquement le loyer brut annuel perçu.

La rentabilité nette se calcule en fonction du prix d’acquisition ET en tenant compte des frais d’entretien et de gestion immobilière.

A noter que le niveau de rentabilité d’un bien immobilier ne doit pas être l’unique critère pour décider d’un investissement immobilier locatif, d’autres avantages sont aussi à mettre au crédit de cette option comme le fait de loger sa famille, de s’en servir comme une résidence secondaire ou tout simplement de se constituer un patrimoine immobilier.

Il faut savoir, enfin, que le taux de rentabilité ne prend pas en considération la possible plus-value qui peut être réalisée lors d’une revente du bien immobilier.

Découvrir un autre article sur la rentabilité locative


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *