Départ ou changement du locataire : quelles démarches effectuer ?

Un changement de locataire demande toujours que l’on mette son nez dans les tâches administratives et l’on se rend compte alors qu’il y a diverses démarches qui sont obligatoires, que l’on soit aussi bien le locataire ou le propriétaire bailleur.

Voici les différentes étapes à suivre pour le départ ou le changement de locataire.

Les démarches locative  du côté du propriétaire

Au moment de changer de locataire, que ce soit pour le départ de celui-ci ou simplement pour effectuer la transition avec un autre dans les meilleures conditions, la première chose à faire est de demander la nouvelle adresse du locataire (si c’est un départ) afin de lui envoyer le dépôt de garantie. Pour ce qui est de la caution, elle sera envoyée avec les justificatifs des factures et autres taxes si elle devait être retenue même partiellement.

Le logement en lui-même

Il est important que le locataire rende le logement occupé dans le même état d’origine lors de son entrée. Le locataire doit avoir entretenu le logement mais les travaux de transformations sont la seule charge du propriétaire bailleur.

La régularisation des charges

Le propriétaire doit veiller à ce que toutes les provisions des charges soient régularisées. Attention à ne pas oublier la taxe d’enlèvement des ordures ménagères qui peut être demandée auprès du locataire.

Le dépôt de garantie

Le propriétaire doit restituer la caution versée par le locataire au moment de la signature du bail.  Il est possible de retenir sur le montant de la caution quelques charges, des coûts de réparation ou des dégradations constatées si cela est justifié.

Anticiper les risques de vacance locative

En parallèle de toutes ces obligations, le propriétaire doit aussi rechercher son futur locataire et anticiper tout risque de vacance locative. En effet cela nuirait considérablement à la rentabilité locative de son investissement.

Les démarches du côté du locataire

En cas de départ ou de changement de lieu de résidence, les démarches du locataire sont plus simples que celles d’un bailleur.

En effet, le locataire doit se concentrer sur une tâche : résilier son contrat de location en respectant le préavis. Ce même délai est habituellement de 3 mois si le logement est vide mais il peut être réduit à 1 mois selon votre situation (notamment professionnelle).

Si le logement est meublé, le préavis est d’ 1 mois également.

L’annonce de résiliation du contrat de location doit être remise au propriétaire-bailleur avec une lettre recommandée avec A/R.

Tout échange par téléphone, simple lettre, mail ou SMS ne saurait être accepté par le bailleur.

Au moment du départ de la location, le locataire doit remettre les clés au propriétaire et établir avec lui un état des lieux de sortie.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *